Dessin Passion

Numéro 61, 68 pages (2024)
Prix: 6,50 €

Picasso aurait dit un jour que chaque enfant était un artiste. Il nous suffirait alors tout simplement de demeurer des artistes.

Si les choses pouvaient être aussi simples, on aurait envie de soupirer. Un génie a bien sûr la parole facile. Pourtant, il y a du vrai là-dedans : demandez dans une pièce remplie d’enfants qui sait dessiner. La plupart des petites mains se lèveront avec enthousiasme.

Les enfants ont la conviction qu’ils peuvent le faire ; mais pourquoi pas ? Ils créent quelque chose qui leur est propre, pour ainsi dire à partir de rien – un moment magique. Et ils ne comparent pas leur œuvre à ce que font les autres (mieux ou moins bien), et encore moins à leur « modèle ».

Si vous posez la même question à des adultes, rares sont ceux qui répondront. C’est déjà le premier obstacle. Ceux qui sont convaincus de ne pas savoir dessiner ou peindre n’essaieront même pas sérieusement – le cas classique d’une prophétie auto-réalisatrice. Ce qui constitue la méthode (et l’excuse) la plus efficace pour ne plus faire d’efforts.

En effet, à l’exception de Picasso et d’autres génies, le talent ne tombe qu’à moitié du ciel. L’autre moitié est de nature terrestre : un savoir-faire artistique qui doit être exercé et appris. Les débutants ne sont pas les seuls à savoir que ce n’est pas un jeu d’enfant. Même les personnes plus avancées dans leur métier créatif veulent et vont continuer à développer leurs capacités – tout simplement parce que cela procure du plaisir. Toutefois, au début, il faut avoir confiance en sa capacité à dessiner (et ensuite à peindre) – quelles que soient la manière et la qualité, peut-être motivée par les exemples simples de ce livret. Et que cela mérite ensuite d’aborder des sujets plus techniques et plus exigeants.

Il n’y a guère d’autre loisir qui apporte autant d’épanouissement dans la vie d’une manière aussi intime – une fois que l’on a surmonté l’obstacle du doute de soi, que l’on a pour ainsi dire redessiné et repeint. Pour cela, il est utile de se souvenir de l’insouciance avec laquelle les enfants se mettent au travail : pourquoi pas moi ? De ce point de vue, Picasso avait en tout cas raison : demeurons des artistes !

lire plus

fermer

Dessin Passion

Numéro 60, 68 pages (2023)
Prix: 6,50 € • Disponible maintenant!

Vous désirez dessiner le portrait d’un chat, peut-être le vôtre ? Laissez-vous tenter par le portrait d’un chat dans des tons pastel ou alors un dessin au crayon à papier très détaillé, comme celui du chien qui se trouve également dans ce magazine.

En plus du motif, le modèle photo fournit déjà le modèle pour les esquisses et le dessin préparatoire ; si vous n’êtes pas sûr, vous pouvez également copier les contours. Pour les modèles compliqués, le premier obstacle est ainsi surmonté. Mais l’image que vous vous faites de votre sujet est toujours votre propre œuvre.

La liberté artistique commence déjà par le choix de l’outil. Pinceau ou crayon ? Couleur ou noir et blanc ? Illustration décorative, scène picturale, graphisme frappant ? Aimez-vous le travail de précision détaillé ou préférez-vous des résultats rapides ?

Quelles que soient vos préférences, restez créatif et curieux. Ne vous limitez pas à ce qui est confortable et routinier pour vous. N’hésitez pas à oser davantage. Vous découvrirez peut-être que le glacis à l’aquarelle vous procure autant de plaisir que les hachures au crayon de couleur, peut-être après quelques difficultés initiales.

Grâce aux motifs et aux instructions pas-à-pas, nos artistes vous montrent avec quels moyens vous pouvez obtenir un résultat digne d’être vu pour tel ou tel motif. Mais ce sont aussi des exemples d’exercices qui vous permettent de (mieux) connaître la technique en question.

Et si cela vous plaît, rien ne devrait vous empêcher de traduire le noir et blanc des moulins à vent dans les tons chauds de la sanguine – cela donne une image étonnamment différente. Ou alors, inspirez-vous de la feuille de châtaignier automnale (et des étapes qui y sont présentées) pour modeler les poivrons d’une main tout aussi légère, au pinceau et au crayon de couleur.

lire plus

fermer

Dessin Passion

Numéro 59, 68 pages (2023)
Prix: 6,50 €

Apprendre, s’exercer, pouvoir : même si cela est toujours vrai, le plaisir n’est pas toujours au rendez-vous. Malgré tous nos efforts, rien ne semble réussir. Le mélancolique prédicateur biblique Salomon le savait déjà, même si ce n’était pas forcément en référence au crayon et au pinceau : « Il y a un moment pour tout et un temps pour toute chose sous le ciel. » (Ecclésiaste 3 Bible de Jérusalem, Verset 1).

Se plonger dans le travail créatif et y trouver l’épanouissement : des moments forts comme celui-ci existent, où la forme et la couleur, l’idée et le geste fusionnent de manière délicieuse, où l’apprentissage et la pratique résonnent à l’improviste. Mais malheureusement, cela ne fonctionne que rarement sur demande ; il est impossible de forcer la réussite.

Vous avez dégagé une heure de silence, préparé le matériel, une idée de peinture en tête ou un modèle devant vous. Et voilà que le crayon et le pinceau se rebellent, suivent leur propre chemin et s’égarent. Le Teckel a sa propre volonté et ne suit aucun trait de peinture. Le bateau ne se bat pas de manière dramatique sur une mer tumultueuse, mais se contente de s’agiter. À la place d’un beau Dahlia, c’est le doute qui s’épanouit, et même le citron fait tourner le dessin (pour s’en tenir à quelques exemples tirés de ce numéro).

Pourquoi persévérer ? Il est peut-être temps de passer à d’autres sujets avec une main légère. Un motif constitué de formes florales et de hachures ne vous posera pas d’obstacles ici et maintenant. Les dessins se répètent et, au bout d’un moment, commencent à se réaliser pour ainsi dire d’eux-mêmes. La main et l’esprit se concentrent sur le flux – ou flow – de l’événement, qui peut trouver son propre chemin sous l’idée directrice de l’image. Ce type d’exercice méditatif (et divertissant) de l’attention a en outre l’agréable effet secondaire de permettre de se familiariser facilement avec ses outils. Finalement, on obtient un graphique décoratif.

Il est certain qu’à d’autres moments, il est plus agréable de relever un véritable défi. Car il y a un temps pour tout. « Quel profit celui qui travaille trouve-t-il à la peine qu’il prend ? », notait Salomon, un sage, dans le livre de l’Ecclésiaste, 3:9, il y a 2400 ans. Et « Je vois qu’il n’y a de bonheur pour l’homme qu’à se réjouir de ses œuvres, car c’est là sa part. » (Ecclésiaste 3 Bible de Jérusalem, Verset 22).

Dans ce sens, ne vous compliquez pas trop la vie. Et faites-le bien !

lire plus

fermer

Dessin Passion

Numéro 58, 68 pages (2023)
Prix: 6,50 €

Si vous dessinez et peignez d’après des photos, vous êtes en excellente compagnie créative. Même de grands artistes comme van Gogh, Klimt ou Picasso se sont au moins laissé inspirer par des photos de paysages et de portraits. Et il y a 150 ans, Edgar Degas a lui aussi utilisé la photographie, encore nouvelle, pour faire flotter ses célèbres danseuses dans le tableau avec une si merveilleuse légèreté.
Un privilège auquel les artistes plus anciens devaient renoncer. Leurs modèles vivants ne pouvaient ni sauter ni prendre des poses dynamiques, en tout cas pas assez longtemps pour pouvoir étudier le mouvement. Pour cela, il existait et existe encore depuis 500 ans des mannequins articulés, ce sont des figurines en bois aux proportions idéales avec des membres mobiles que l’on peut placer dans n’importe quelle position naturelle. Vous découvrirez comment ces fameux mannequins ont permis de perfectionner l’art du dessin depuis un demi-millénaire.
Aujourd’hui, nous avons certes aussi des photos et des smartphones pour nous servir de modèles. Mais cela n’enlève rien à l’intérêt de dessiner des personnages à partir de mannequins. Il n’y a pas de meilleure façon de s’exercer et d’apprendre qu’avec un mannequin articulé sur la table à dessin. Suivez les traces des grands artistes, mais ici, dans le magazine, avec une méthode aussi simple que divertissante : jouez au théâtre de marionnettes !
Pour d’autres motifs, les photos sont évidemment les seules à pouvoir aider : les éléphants et les ratons laveurs sont plutôt rares, les coquelicots se fanent rapidement. Les impressions paysagères se conservent également très bien en photo. Mais savoir ce que vous voulez inclure dans votre photo et de quelle manière, c’est déjà le début du travail créatif. Et c’est ce que nos artistes vous présentent à travers une série de projets et de techniques ; une invitation à suivre les exemples pas à pas.

lire plus

fermer

Dessin Passion

Numéro 57, 68 pages (2023)
Prix: 6,50 €

Qui ne connaît pas cette situation : avec un motif intéressant et une feuille blanche sous les yeux, on se tourne rapidement vers les crayons, pinceaux et peintures habituels. Et voilà que notre esprit se pose sur des styles et des techniques connus et maîtrisés. Pourquoi devrait-on se lancer dans des aventures à l’issue incertaine ?

Parce que de nouvelles découvertes peuvent élargir l’horizon créatif. Mettez-vous à l’épreuve, ne vous contentez pas de votre crayon à pa- pier habituel, mais pensez à utiliser un stylo-pinceau, un morceau de craie ou de simples couleurs opaques – des choses que vous n’avez pas l’habitude d’utiliser. Vous verrez peut-être le motif d’un autre œil – et vous vous lancerez dans un voyage de découverte créative, au cours duquel nos auteurs vous accompagneront volontiers pas à pas.

Par exemple, vous pouvez réaliser des tableaux de chevaux selon une technique fascinante qui permet même aux débutants d’obtenir de beaux résultats. Pour ce faire, le dessin au crayon à papier exécuté avec précision (copié à partir de la photo) est simplement recouvert de peinture couvrante. Le dessin vous montre la voie à suivre avec le pinceau – pas d’obstacles, pas de blocages. Vous ne pouvez pas faire beaucoup d’erreurs, découvrez ainsi l’effet de la lumière et de l’ombre et vous pourrez ensuite mieux utiliser ces expériences à tra- vers d’autres techniques.

Les couleurs opaques aux multiples facettes sont un support idéal pour toutes sortes d’essais picturaux. Vous pouvez vous passer de peintures d’artiste coûteuses. Une boîte de peinture pour l’école à un prix avantageux est déjà un vrai bonheur, et pas seulement pour les peintures robustes et saisissantes. Comme vous le remarquerez, même une fine aquarelle de paysage peut être réalisée avec des cou- leurs opaques diluées.

Et si vous ne connaissez les stylos-pinceaux que pour le lettrage à la main, vous serez étonné de voir à quel point ces crayons peuvent éga- lement enrichir votre loisir artistique. Par exemple pour des tableaux à l’encre de Chine de style zen, ou pour peindre en glacis sur un dessin au crayon de couleur. Essayez-les !

lire plus

fermer